Chatillon-sur-Seine
Accueil > Historique > Saint Vincent au fil des ans
Saint Vincent au fil des ans

Et pourtant elle tourne
Après la première, le 22 janvier 1938 à Chambolle-Musigny avec 6 délégations de sociétés de Secours Mutuel, il fut décidé, pour laisser chaque village perpétuer sa propre tradition le 22 janvier, jour de la saint-vincent sur le calendrier, que la Saint-Vincent Tournante aurait lieu le week-end suivant ou le suivant du suivant.

au fil des ans


La seconde se déroula donc avec faste et gaité, le 28 janvier 1939 à Vosne-Romanée. Mais quelques mois plus tard, d’autres canons grondent. La confrérie met la Saint-Vincent Tournante en mode silence, même si le saint-patron des vignerons est célébré pieusement chaque 22 janvier, pour garder la flamme qui était née juste avant le conflit mondial. Malgré la Libération de la Côte en septembre 1944, puis de la France en mai 1945, les Chevaliers du Tastevin, dans leur grande sagesse, ne relancèrent la renaissance de la fête à l’extérieur qu’en 1946. La 3e se déroula en 1947 à Gevrey-Chambertin. Les 24 et 25 janvier 2015 Gilly-les-Cîteaux et Vougeot accueilleront la 71e édition, la 69e sans interruption. Mais pas sans « innovations ».
Durant les 17 premières éditions de la Saint-Vincent Tournante d’après-guerre, on ne servit que l’apéritif, le samedi après les intronisations en hommage aux anciens vignerons. C’est la commune de Saint-Romain qui inventa l’ouverture des caveaux du village en 1964. Rully, en 1971, lança la première affiche artistique de la Saint-Vincent Tournante et Morey-Saint-Denis en 1973, le premier verre gravé…Alternant à ses débuts Côte de Beaune et Côte de Nuits, la Saint-Vincent Tournante est très vite allée en Côte Chalonnaise, est montée à Chablis, est descendue en Mâconnais, dans une sorte de grand « universalisme » bourguignon. 
Les villages, de plus en plus magnifiquement décorés accueillirent de plus en plus de monde, jusqu’à 100 000 visiteurs dans le week-end, nécessitant plus de sécurité, plus de verres, plus de vins, dont des budgets devenus colossaux. C’est que la fête est devenue aussi un formidable outil de promotion et les retombées économiques sont souvent à la hauteur des efforts consentis par les bénévoles durant les 2 ou 3 ans d’intense préparation. 
Alors en 2003, les communes de Chambolle-Musigny, Morey-Saint-Denis, Vougeot, Vosne-Romanée, Flagey-Echezeaux et Gilly-lès-Cîteaux, regroupées autour du « navire amiral » et chef d’ordre de la confrérie des Chevaliers du Tastevin, qu’est le Clos de Vougeot, organisaient la Saint-Vincent de Bourgogne, pour une seconde renaissance, plus conforme à l’idée originelle de ses concepteurs.

La Saint-Vincent Tournante des 24 et 25 janvier si elle reviendra dans les deux villages pour la 4e fois (après 1956, 1983 et 2003) marquera une série de 5 « premières » successives, après 2011, qui mit à l’honneur les côtes-de-nuits-villages à Corgoloin, 2012, hommage aux Climats de Bourgogne à Beaune, Nuits-Saint-Georges et Dijon, 2013, où la fête est aller « pétiller » chez les crémants à Chatillon sur Seine, et 2014 pour la première fois à Saint-Aubin.

La Saint-Vincent Tournante de Gilly-lès-Cîteaux, première à être présidée par une femme, innove à son tour sera aussi la première à faire l’apologie des appellations régionales à travers des cuvées qu’elle a fait déguster par des professionnels.

Rejoignez-nous sur FacebookSuivez-nous sur Twitter

Le programme
Pour toutes les informations détaillées du week-end.
APPEL à BENEVOLES !
Depuis 9 mois des dizaines de bénévoles de Gilly-lès-Cîteaux et Vougeot travaillent pour préparer la 71e Saint-Vincent Tournante des Chevaliers du Tastevin « sur le chemin des moines », qui se déroulera les 24 et 25 janvier 2015. Ce week-end-là, il faudra, sur le terrain, plus de bénévoles encore pour recevoir les dizaines de milliers de gens venus de loin au nom de l’hospitalité bourguignonne. Plus les bénévoles seront nombreux, plus l’organisation assurera la solide tradition de chaleur humaine et de convivialité de la côte vineuse.

Le verre est désormais disponible
Le verre de la Saint-Vincent tournante 2015
Retrouvez tous les points de vente du verre sur la côte de Nuits et côte de Beaune.

Accès à Gilly/Vougeot
Toutes les informations sur l’accès à la Saint Vincent 2015.
Google maps

La Saint Vincent Tournante : Historique | Infos pratiques | Gilly et Vougeot | Presse | Contacts| Mentions légales

Pourquoi Saint Vincent est-il le patron des vignerons ? Né en Espagne, saint Vincent était diacre de Saragosse au début du IVe siècle. Il fut martyrisé par ordre du préfet Dacien à Valence et mourut sous les tortures le 22 janvier 304. Si l'élection de saint Vincent par les vignerons reste mystérieuse, voici quelques hypothèses… Elle pourrait n'être simplement due qu'à la première syllabe de son nom "vin". Le mystère de Saint Vincent : La date de la saint Vincent, le 22 janvier, correspond généralement à une période climatique de transition entre l'état d'hibernation de la vigne et celle du retour de la végétation ("à la saint Vincent, l'hiver s'en va ou se reprend") et surtout, autrefois, au début de la taille. On peut aussi interpréter "Vincent" comme "Vin Sang", le sang de la vigne.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération